Actes de conférence  2010

Obésité et clivages sociaux : approche sociologique. In Regards croisés sur l’obésité

AUTEUR(S) :
NOM REVUE /
COLLECTION :
Presses de Sciences Po
EDITEUR :Éditions de santé
PAGES :41-52

RESUME

Le contexte actuel est aussi bien celui de l’abondance alimentaire que de la crainte suscitée par le développement de «pathologies» d’origine alimentaire. Il est également celui d’une «médicalisation» de l’alimentation – laquelle désigne en particulier l’amplification des préoccupations de santé de la population et l’emprise accrue du corps médical sur les pratiques alimentaires, et plus particulièrement d’une médicalisation de l’obésité. Dans ce cadre, la place prise dans l’espace public par la santé dans ses liens avec l’alimentation – médias, politiques de santé publique, allégations santé de l’industrie agro-alimentaire – n’a cessé de croître. Le développement récent de l’obésité en France a été fortement médiatisé, et l’obésité fait désormais l’objet d’une véritable mobilisation de la part des pouvoirs publics, des médias et de l’opinion publique. Phénomène pluridisciplinaire, elle constitue également un fait social. À ce titre, elle est devenue un objet de recherche à part entière en sciences sociales, et plus spécifiquement en sociologie. C’est l’objet de cette contribution qui, avant d’aborder l’obésité sous l’angle des inégalités sociales, répertorie les enjeux et les questionnements en sociologie sur le sujet et montre dans quelle mesure l’obésité peut constituer un enjeu social. Elle s’attache ensuite à la structure sociale du phénomène et présente les facteurs explicatifs de cette inégale distribution.

Extrait de document