Communication  2003

L’Alimentation à deux vitesses

AUTEUR(S) :
PAGES :5

RESUME

La forte prévalence de maladies chroniques et d’obésité observée dans les populations défavorisées des pays industrialisés est attribuée à des comportements et des conditions de vie défavorables à la santé. En particulier, par rapport aux populations de plus fort niveau socio-économique, ces populations ont une alimentation de moins bonne qualité nutritionnelle, caractérisée par une faible consommation de fruits, de légumes et de poisson et une consommation importante de céréales raffinées et de produits gras et/ou sucrés. Une méconnaissance des recommandations nutritionnelles, ainsi que des problèmes d’accès physique et financier à des aliments de bonne qualité nutritionnelle sont probablement impliqués dans ces choix alimentaires défavorables à la santé.

Lire le document