Rapport  2006

L’aide alimentaire pour la sécurité alimentaire ? / Food aid for food security ?

AUTEUR(S) :
NOM REVUE /
COLLECTION :
La situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture
EDITEUR :FAO
PAGES :189

RESUME

« La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2006″ examine les questions et controverses soulevées au sujet de l’aide alimentaire internationale et s’efforce de trouver des moyens de préserver son rôle humanitaire essentiel tout en limitant le plus possible la possibilité d’effets secondaires négatifs. On peut dire à juste titre que l’aide alimentaire a sauvé des millions de vies. Elle est en effet souvent le dernier espoir des per sonnes vulnérables. Et cependant, elle est vivement critiquée en tant qu’initiative obéissant aux donateurs, qui crée une «dépendance» des bénéficiaires, fragilise l’agriculture et le commerce locaux sur lesquels s’appuie la sécurité alimentaire durable. Les données économiques relatives à ces questions sont étonnamment ténues, mais elles confirment que le moment choisi et le ciblage de l’aide alimentaire sont cruciaux pour atteindre les objectifs de la sécurité alimentaire immédiate tout en réduisant le plus possible les risques d’effets négatifs. Les réformes du système international d’aide alimentaire sont nécessaires mais elles doivent être entreprises avec prudence car des vies humaines sont en jeu.

ABSTRACT

« The State of Food and Agriculture 2006″ examines the issues and debates surrounding food aid and seeks to clarify how food aid can – and cannot – support sustainable improvements in food security. Food aid has rightly been credited with saving millions of lives. Indeed, food aid is often the only thing standing between starving people and death. Yet food aid is criticized as a donor-driven response, serving the interests of donors rather than the food security needs of recipients. Indeed, food aid falls when prices are high – just when it is most needed. Food aid is accused of creating “dependency” on the part of recipients, undermining incentives for local agricultural development and distorting international trade. Emergency food aid and other social safety nets are essential to prevent transitory shocks from driving people into chronic destitution and hunger, but cannot by themselves overcome the underlying social and economic causes of poverty and hunger.

Lire le document