Rapport  2012

Investir dans l’agriculture pour un avenir meilleur / Investing in agriculture for a better future

AUTEUR(S) :
NOM REVUE /
COLLECTION :
La situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture
EDITEUR :FAO
PAGES :183

RESUME

Il est essentiel d’investir dans l’agriculture, si l’on veut réduire la faim et promouvoir une agriculture durable. Les régions où le capital agricole par travailleur et les investissements publics dans l’agriculture ont stagné sont, de nos jours, les épicentres de la pauvreté et de la faim dans le monde. Dans les prochaines décennies, les ressources naturelles de la planète seront soumises à des pressions croissantes, du fait de l’augmentation de la demande. Pour éliminer durablement la faim, il faudra intensifier nettement les investissements agricoles, mais aussi améliorer leur efficacité. Ce sont les agriculteurs eux-mêmes qui investissent le plus dans l’agriculture des pays en développement et il faudra donc leur réserver un rôle central dans toute stratégie d’intensification des investissements dans le secteur agricole; par ailleurs, pour amener ces agriculteurs à investir davantage dans l’agriculture, il faudra créer un climat favorable aux investissements, sous la forme de stimulants économiques et d’un environnement porteur.

Les pouvoirs publics ont, eux aussi, une responsabilité spéciale à assumer, dans la mesure où ils doivent aider les petits agriculteurs à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent lorsqu’ils cherchent à accroître leurs avoirs productifs; en outre, les pouvoirs publics doivent aussi veiller à ce que les grands investissements agricoles aient des effets positifs sur le plan social et soient durables d’un point de vue environnemental. Les investissements agricoles des pouvoirs publics contribuent de manière essentielle à la mise en place d’un environnement porteur favorisant les investissements privés dans ce secteur. Les pouvoirs publics doivent consacrer les fonds limités dont ils disposent à la fourniture de biens publics essentiels, qui ont des effets appréciables sur le plan économique et social.

ABSTRACT

Investing in agriculture is essential for reducing hunger and promoting sustainable agricultural production. Those parts of the world where agricultural capital per worker and public investments in agriculture have stagnated are the epicentres of poverty and hunger today. Demand growth over the coming decades will place increasing pressure on the natural resource base. Eradicating hunger sustainably will require a significant increase in agricultural investments, but also an improvement in their effectiveness. Farmers are the largest investors in developing country agriculture and must be central to any strategy for increasing investment in the sector, but if they are to invest more in agriculture they need a favourable climate for agricultural investment based on economic incentives and an enabling environment.

Governments also have a special responsibility to help smallholders overcome the constraints they face in expanding their productive assets and to ensure that large-scale investments in agriculture are socially beneficial and environmentally sustainable. Government investment in agriculture is a crucial component of providing an enabling environment for private investments in the sector. Governments need to channel scarce public funds towards the provision of essential public goods with high economic and social returns.

Lire le document