Actes de conférence  2005

Inégalités sociales et territoriales de santé : l’exemple de l’obésité dans la cohorte SIRS, agglomération parisienne

NOM REVUE /
COLLECTION :
BEH
EDITEUR :InVS
PAGES :4

RESUME

L’objectif de ce travail était d’estimer l’association entre certaines caractéristiques du contexte de résidence et l’obésité, une fois pris en compte l’âge, le sexe et le statut socio-économique des personnes résidant dans l’agglomération parisienne. Les analyses ont été conduites a partir des données recueillies en 2005 par la cohorte SIRS (Sante, inégalités et ruptures sociales), auprès d’un échantillon aléatoire de 3 023 individus représentatif de la population adulte francophone de Paris et de la première couronne. L’obésité est définie par un IMC supérieur ou égal a 30, a partir de données déclaratives. Les caractéristiques de l’environnement de résidence ont été mesurées à l’Iris ou dans un rayon de 500 mètres, selon la disponibilité des sources extérieures. Les analyses ont fait appel a un système d’information géographique et a des modèles de régression multi-niveau. Apres ajustement sur l’âge, le sexe, le niveau d’éducation et le niveau de revenus, il existe des associations fortes et significatives entre le risque d’obésité et le niveau de revenus moyen des ménages de l’Iris de résidence, la proportion d’habitants avec un niveau d’études supérieur, la distance moyenne aux magasins alimentaires de détail les plus proches, la proportion d’établissements de restauration rapide parmi les restaurants et le nombre de commerces et de service de voisinage. Une telle approche d’ « épidémiologie contextuelle » apparait riche d’enseignements pour des maladies comme l’obésité – ou des modèles multi-niveau permettent de confronter l’ »effet » de caracteristiques individuelles a celui des caracteristiques du contexte de résidence – a l’heure ou se développent une refléxion et des actions politiques territoriales en matière de santé.

ABSTRACT

Social and neighborhood inequalities in health: the example of obesity in the SIRS cohort, Paris metropolitan area, 2005. The aim of this study was to estimate the associations between some neighborhood characteristics and obesity, after adjustment on gender, age and socioeconomic status, in the Paris metropolitan area. We used the data collected by the SIRS cohort in 2005 among a random sample of 3,023 individuals, representative of French-speaking adults of Paris and its suburbs. Obesity was defined as a BMI equal or superior to 30, based on declarative data. Neighborhood characteristics were estimated by neighborhood or in a 500m radius, according to the availability of the external sources. Analysis used a geographic information system and multilevel regression models. Once adjusted on age, gender, education level and income, we estimated strong and significant associations between obesity and neighborhood levels of income or education, as well as the mean distance to closest food retail stores, the proportion of fast-foods among the total number of restaurants and the number of local shops and services available. Discussion-conclusion – Such a “contextual epidemiological” approach seems meaningful for diseases like obesity – where multilevel models are able to distinguish between individual and neighborhood characteristics “effects” – at the time when health political reflections and actions are increasingly adapted on a territorial basis.

Lire le document