Étude  2011

Comparaison des modèles alimentaires français et états-uniens

NOM REVUE /
COLLECTION :
Cahier de recherche
EDITEUR :CREDOC

RESUME

En France, après un léger infléchissement de la prévalence de l’obésité observé entre 2006 et 2009 (Ministère de la santé, 2011), il semble que la crise économique ait de nouveau accentué la progression de l’obésité. Selon les enquêtes alimentaires du CRÉDOC, la progression de l’obésité est de près de 3% entre 2007 et 2010, chez les individus de 5 ans et plus, elle passe de 9,4% à 12,2%. La progression est très nette dans la génération nomade (née entre 1987 et 1996) après une baisse entre 2003 et 2007.

L’idée communément, admise et inscrite au Programme National de l’Alimentation de février 2011, est que les règles de convivialité, de diversité alimentaire, de respect d’horaires fixes et de structuration des repas autour de trois plats principaux définiraient un modèle alimentaire français. L’équilibre de ce modèle expliquerait pour partie qu’en France, seulement 14% des adultes ont des problèmes d’obésité contre plus de 30% aux États-Unis. Pour apporter des hypothèses de relations entre l’obésité et le modèle alimentaires, nous proposons de comparer deux enquêtes transversales de consommation alimentaire, l’une réalisée en France et l’autre aux Etats Unis à la même période.

Lire le document