Étude  2007

« Cap oxygène : vers le souci de soi ». Une action de promotion de la santé par l’activité physique auprès de personnes en situation de précarité

AUTEUR(S) :
NOM REVUE /
COLLECTION :
Santé Publique
PAGES :525-533

RESUME

La précarité augmente la probabilité d’être affecté par un problème de santé, et d’avoir une perception plus dégradée de sa propre santé. Différents dispositifs généraux ont pour but d’améliorer la santé des personnes en situation de précarité. Depuis quelques années, des moyens spécifiques complètent cet arsenal. La promotion de la santé par l’activité physique en fait partie et son utilisation se fonde sur deux arguments essentiels. L’étude de faisabilité revient sur la promotion de l’activité physique et de l’alimentation auprès de personnes en situation de précarité, quel que soit leur âge.

Quels sont les effets bénéfiques de l’activité physique habituellement décrits sur l’estime de soi, le bien-être physique, l’anxiété et les manifestations de la dépression  ?

Lire le document